• Les épillets, un problème bien estival !

    Avec les beaux jours voient se multiplier les consultations pour des signes liés à des épillets. Même si ce problème peut apparaître banal pour certains, il peut très vite se compliquer et devenir très ennuyeux pour nos animaux.

  • Comment protéger nos lapins de la chaleur ?

    De nombreux lapins nous sont apportés depuis le début de l’épisode de chaleur pour arrêt du transit. La plupart présentent une forte déshydratation corporelle et donc en conséquence une déshydratation du contenu alimentaire de l’estomac.

  • La clinique est partenaire de la Ligue Protectrice de Oiseaux

    La clinique est partenaire de la LPO (Ligue Protectrice de Oiseaux) et à ce titre nous recevons et soignons toute l’année les animaux (oiseaux ou non) qui nous sont apportés. Le relais est pris ensuite par la LPO d’Audenge. Beaucoup d’espèces sont ramassées : chevreuils accidentés, buses, milans, voire faucons blessés, hérissons jeunes orphelins ou adultes malades…

  • La sténose lombo-sacrée dégénérative : diagnostic

    La sténose lombo-sacrée dégénérative est la forme la plus commune de syndrome queue de cheval chez le chien (compression des racines nerveuses). Bien que l’examen clinique permette de suspecter cette affection, le diagnostic de certitude repose sur la réalisation d’examen d’imagerie poussé (scanner / IRM).

  • Le lymphome du chien

    Le lymphome canin est certes un des cancers les plus fréquents du chien, mais il est aussi l’un de ceux que les vétérinaires soignent le mieux aujourd’hui. Ceci signifie que les traitements permettent souvent à l’animal de vivre longtemps, normalement et confortablement. Pour autant il ne faut pas oublier une grande disparité des réponses aux traitements, leurs contraintes et enfin que l’on doive toujours considérer cette affection comme une maladie chronique, c’est-à-dire dont l’animal ne guérit presque jamais.

  • La castration du lapin

    Les chirurgies de convenance, comme la castration d’un lapin mâle, ne sont pas anodines dans cette espèce. Effectivement ces animaux de petite taille, éminemment stressables, doivent être considérés comme des petits patients à bien surveiller et à nurser de façon intensive. La chute de la température lors de l’anesthésie, le stress du contact avec les carnivores, la reprise normale du transit, la faculté qu’ils ont de retirer leurs points sont autant de facteurs à prendre en considération.

  • Perte de poils associée à une tumeur ovarienne chez une furette

    Les pertes de poils chez le furet peuvent être dues à de nombreux facteurs différents allant des puces, gales, teignes, une mauvaise alimentation ou aux problèmes hormonaux les plus graves.

  • Les rhinolithes des perroquets

    On appelle rhinolithes les concrétions qui peuvent s’accumuler dans les narines des perroquets.

    Le motif de consultation est souvent un jetage purulent, généralement unilatéral, parfois un renflement d’une des deux narines. La plupart du temps l’animal se porte bien et aucun changement n’est à noter dans son environnement.

  • La hernie discale : traitement

    L’objectif du traitement chirurgical est de lever la compression sur le tissu nerveux : cela passe par le retrait du matériel discal hernié et de l’hématome qui peut lui être associé et / ou la réalisation d’une fenêtre de décompression permettant à la moelle de se soustraire à la compression.

  • vétérinaire spécialiste

    Qu’est ce qu’un vétérinaire spécialiste

    Qu’est ce qu’un vétérinaire spécialiste ? Le titre de « vétérinaire spécialiste » est un titre officiel délivré par le Ministère de l’Agriculture après reconnaissance par le Conseil National de la Spécialisation Vétérinaire et l’Ordre des vétérinaires. La liste des spécialités reconnues et des praticiens « vétérinaires spécialistes » est disponible en ligne sur le site de l’Ordre des […]

  • La paralysie suite à une hernie discale : diagnostic

    La hernie discale correspond à la dégénérescence du disque intervertébral qui fait le lien entre les vertèbres et assure un rôle d’amortisseur tout en permettant des mouvements limités des vertèbres entre elles. La cause de la dégénérescence est mal déterminée, elle repose sur une dégradation des constituants se traduisant par une perte des qualités mécaniques […]

  • Ovariectomie sous cœlioscopie

    Depuis une trentaines d’années, les techniques de chirurgie mini-invasives font parties de notre quotidien.  Développées chez et pour l’homme, elles sont maintenant de plus en plus utilisées chez l’animal. De très nombreuses interventions et actes sont réalisables de manière mini-invasive, le principe commun repose sur l’utilisation d’une optique vidéo qui permet de limiter les incisions […]

  • otite chronique chien et chat

    Otite chronique chez le chien et le chat

    Les affections de l’oreille sont fréquentes et représentent souvent un challenge thérapeutique. L’intérêt de la chirurgie dans le traitement des affections de l’oreille est maintenant reconnu depuis plusieurs années. La chirurgie ne doit cependant en aucun cas se substituer à une démarche médicale rigoureuse (notamment dermatologique) sous peine d’échec majeur.

  • Le Gavage : un geste qui sauve votre lapin et cochon d’inde

    La physiologie digestive de ces espèces est très fragile. Le moindre arrêt alimentaire, la moindre diarrhée peut très vite se transformer en catastrophe. S’il présente des selles anormales ou pas assez de selles cela peut très vite devenir une urgence vitale.

  • Comment vont mes reptiles ?

    Hormis les tortues terrestres la plupart des reptiles vivants à nos côtés restent le plus souvent dans leur terrarium. Il ne faut pas trop les en sortir sauf pour les observer plus attentivement afin de détecter très vite les anomalies.
    Soyez les sentinelles de ces maladies débutantes afin qu’elles soient prises en charge le plus vite possible.

  • Pathologies dentaires chez les NACs

    De nombreux lapins et cochons d’Inde souffrent de problèmes dentaires, Contrairement à ce que beaucoup de monde croit les lapins n’ont pas que 4 dents ! Les lapins ont 28 dents : – 6 incisives (2 petites cachées derrière les dents du haut) – 12 prémolaires et molaires en haut (maxillaire) – 10 prémolaires et […]